artPontiac :: Faire et voir de l'art vivant
 

 

Galerie de l'école en pierre
Galerie de l’école en pierre
28, rue Mill St.
Portage-du-Fort (Québec)
819-647-2291
galerie@artpontiac.com

Heures d'ouverture:
11h-16h, samedi et dimanche
vendredi soir des ouvertures:
18h-20h,

» Expositions 2018

» À propos de la Galerie
» Utilisation de l’école en pierre
» Expositions 2017
» Expositions 2016
» Expositions 2015
» Expositions 2014
» Expositions 2013
» Expositions 2012

Pour les artistes
» Lignes directrices d’exposition

Métamorphose
17 octobre au 19
décembre 2018

bibliothèque de Chelsea
100 Chemin Old Chelsea,
Chelsea, QC J9B 1C1

Carol Bretzloff • Linda Girard • Sylvia Bretzloff • Valerie Bridgeman Dale Shutt • Cheryl Dolan • Louise Guay

Dans l’art, comme dans la vie, le changement est une constante et la transformation exige de la créativité.

Sept artistes sélectionnés par jury se sont mis au défi d’étirer leur créativité en ajoutant de nouvelles dimensions à leur travail. Les artistes ont été conviés à préparer une oeuvre en utilisant leur processus créatif habituel, puis de concevoir deux autres pièces exprimant la pensée originale mais en utilisant un langage visuel différent ou un changement de direction de l’idée de base.

Une exposition itinérante présentée par artPontiac

Carol Bretzloff

The First Year of the Great Sorrow in my Life
Lithographie, feuille d’or, bois et oeuf tempura

« Une lithographie est créée sur une large pierre plate. Durcie et transformée par le feu, une pierre devient le symbole de l’esprit éternel. Le paysage, métamorphose perpétuelle de la naissance, de la mort et du retour à la vie, est une porte d’entrée au monde visible et invisible. L’amour est le lien qui perce le voile entre ces deux mondes et donne un sens au Grand Mystère. »

Linda Girard

The Renewal
Techniques mixtes

« Retournez au 11 juin 2009 devant l’église Saint-Paul à Aylmer, au Québec, où un incendie fait rage et détruit l’édifice patrimonial construit en 1893. Le récit se poursuit avec une scène hivernale feutrée où se dresse la coquille abandonnée de l’église ; son rajeunissement de mars 2015 est célébré dans l’oeuvre finale. »

Sylvia Bretzloff

Twilight
Plaque de zinc, sucre et eau-forte

« Pour moi, la métamorphose signifie simplifier le paysage. Exprimer l’essence des arbres, des lacs et des montagnes avec quelques coups de pinceau audacieux est un voyage dans l’abstraction. Je suis une graveure. Une plaque de zinc est ma toile. Elle est travaillée avec du sucre et gravée fortement, puis imprimée à la poupée et multi-viscosité. »

Valerie Bridgeman

Awakening
Linogravure, collagraphe, pâte à papier coulé

« En l’espace d’une vie, tout grandit et change. Dans l’évolution d’un jardinier, la croissance commence par l’éveil de l’esprit nourricier, s’étirant à travers le dur labeur de se plier, de semer et de prendre soin, pour finalement se prélasser dans la beauté de la création. »

Dale Shutt

Eclipse: Dark Side of the Moon
Linogravure

« La créativité implique d’explorer de nouvelles idées et de nouvelles techniques. Le projet Métamorphose m’a offert l’opportunité d’explorer les deux. Je suis inspirée par le paysage dans lequel je vis et par les lieux vers lesquels mon imagination m’amène. “Éclipse” est un voyage du noir à la lumière, de l’apparent à l’invisible. »

Cheryl Dolan

Deer Reflection
Photographie

« Mon travail est un regard et la capture de la nature qui ai été curieusement transformée. Ces illusions visuelles semblent être métamorphosées dans une autre forme. Sont-elles des signes ou la magie du symbolisme ? Il y a des significations symboliques et des messages cachés partout. Y a-t-il un animal particulier que vous voyez fréquemment ? Serait-ce un message de votre guide spirituel ? »

Louise Guay

Chakras repositionnés
Linogravure, chine encollé

« MÉTAMORPHOSE suscite chez moi l’idée de la transformation des objets du quotidien en objets inspirant la méditation. Par la juxtaposition de techniques, voire de médiums, une simple porte n’est plus une porte, elle est un déclencheur intérieur qui nous amène ailleurs. Cette porte devient le témoignage d’un état d’être, la construction d’une métaphore. »

Présentée par